Gaspillage alimentaire : plus d’efforts au menu des producteurs et de la distribution

(…) Entreprise sociale et solidaire, Phenix s’est fait un métier d’être intermédiaire entre la grande distribution et les magasins. (…) Elle organise la collecte de leurs invendus pour les associations, récupère une partie de la défiscalisation pour don perçue par le distributeur et évite aux magasins les coûts d’élimination (de 120 à 150 euros la tonne).

Lire la suite

Comments are closed.